Le chant ne permet pas seulement d'entretenir le culte de nos souvenirs militaires, il est aussi un élan et un stimulant. Tout personnel doit être sonscient que le chant est la première manifestation de la cohésion d'un groupe, de la solidarité d'une communauté : il concrétise l'esprit d'équipe; il est le leien de l'unité dont il reflète l'âme . 

 

 I

Venu volontaire, recherchant la guerre,

Perdu dans la nuit,
Marchant, on oublie.
Nous combattrons,
Nous, les légionnaires,
Nous vaincrons
Partout et sans recours.
Sans attendre, la mission remplie,
Nous partons
Écoutant le tambour.

II

Septième compagnie toujours la première
A bien combattu

Et vient aujourd’hui
Se préparer à une autre guerre
Pour parer
Les coups de l’ennemi.
Pour la gloire
La Légion Étrangère
Nous donnerons
Aujourd’hui notre vie. 

 

 


Chant Légion 

 

Boudin

Les origines du mot, comme celle du célèbre refrain, sont assez mal connues. Il s’agirait du rouleau parfait de la toile de tente fixé sur le sac et que l’on appelait volontiers le “ boudin ”. Peu de temps avant le départ du régiment étranger pour le Mexique, Monsieur WILHEM, chef de Musique, composa cette marche devenue celle de la Légion étrangère. Les paroles actuelles ont probablement été adoptées vers 1870, alors que le roi des Belges avait demandé que ses sujets ne combattent pas en France, alors que de nombreux Alsaciens et Lorrains s’engageaient à la Légion.


En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.